meubles.fr
slogan

    Comment bien nettoyer son tapis?

    L’aspirateur, votre allié au quotidien

    P1 - L’aspirateur, votre allié au quotidien - Image

    Chaque jour, les particules de saleté et la poussière de l'air se déposent sur votre tapis. Si elles sont piétinées pendant longtemps, elles se glissent en profondeur entre les fibres, d'où il est difficile de les extraire. En outre, cela vieilli rapidement vos moquettes. Pour éviter ce problème passer régulièrement l’aspirateur avec sa brosse, de préférence tous les un ou deux jours. En effet, l'aspiration et le brossage simultanés permettent d'éliminer la saleté ancrée dans les fibres.

    Exception : utilisez toujours un embout lisse pour les tapis à poils longs et les tissus bouclés afin de ne pas brosser les fibres et les abimer.

    Le nettoyage par pulvérisation pour un assainissement en profondeur

    P2 - Le nettoyage par pulvérisation pour un assainissement en profondeur - Image

    Si vous avez des petites zones sales, optez pour un nettoyage humide intermédiaire. Pour ce faire, vaporisez de la mousse nettoyante sur la moquette. Brossez-la lentement pour que la mousse puisse lier la saleté. Ensuite, laissez tout sécher puis passez l'aspirateur sur le tapis. C'est tout.

    Attention : ne marchez pas sur la zone pendant le séchage - si nécessaire, couvrez-la avec une serviette.

    Tous les deux ou trois ans, vous devez procéder à un nettoyage en profondeur de votre tapis. La fréquence dépend du degré de salissure et du matériau du tapis. Pour ce type de nettoyage dit humide, vous pouvez faire appel à un professionnel. Il utilise une machine d'extraction par pulvérisation pour faire mousser un produit de nettoyage sur toute la moquette. La machine permet à la mousse de bien entrer dans les fibres et l'aspire certaines particules. Lorsque tout est sec, il passe à nouveau l'aspirateur. Bien sûr, vous pouvez aussi vous essaye vous-même au nettoyage intensif. Les machines nécessaires sont disponibles à la location dans votre magasin de bricolage local ou dans une quincaillerie.

    Le bicarbonate de soude, l’astuce de grand-mère

    Le bicarbonate de soude est une arme ménagère polyvalente, il sert pour toutes les pièces et meubles. Apprennez en plus sur son utilisation, en consultant notre article sur comment bien nettoyer son canapé. Pour une tache sur votre tapis préféré, cette solution maison peut faire des merveilles. Il suffit de saupoudrer la poudre sur la tache et de verser progressivement de l'eau chaude, mais pas bouillante, sur la poudre. L'eau chaude ouvrira les pores des fibres et le bicarbonate de soude pourra y pénétrer et opérer sa magie. Une fois que la poudre s'est imprégnée pendant quelques heures, voire toute une nuit, tamponnez à nouveau doucement avec un chiffon humide la tache et cette dernière devrait disparaître. Si nécessaire, répétez simplement le processus. Pour les taches tenaces, il est également conseillé d'ajouter un peu de vinaigre à l'eau.

    Attention : le vinaigre a un effet blanchissant. Il ne doit donc être utilisé que sur les tapis de couleur claire en petite dose.

    La machine à laver, une possibilité sous condition

    P4 - La machine à laver, une possibilité sous condition - Image

    Avant de mettre votre tapis dans la machine à laver, vous devez impérativement vérifier les instructions d'entretien du fabricant. La notice d'entretien jointe vous indiquera comment nettoyer le tapis sans souci. Dans tous les cas, il ne faut jamais laver le à une température trop élevée sinon il risque de rétrécir.

    N'oubliez pas non plus qu'un tapis gorgé d'eau sera très lourd, l'essorage n'est pas recommandé, les poils de moquette étant souvent délicats. Installez un panier à linge pour le déplacer et préparez un endroit où votre tapis pourra sécher complètement sans déranger sur son étendoir. En effet, cette étape peut prendre beaucoup de temps ! Nous vous conseillons donc d’utiliser la machine à laver par une journée chaude et ensoleillée, afin que le séchage puisse s’effectuer à l'air frais pendant la journée.

    Poils longs, poils courts : les nettoyages appropriés

    P5 - Poils longs, poils courts : les nettoyages appropriés - Image

    Le poil désigne la hauteur des fibres du tapis qui se dressent verticalement sur un tissu de support. Une hauteur de poil inférieure à 1,5 cm est appelée poil court. Une moquette dite à poils longs en a de 1,5 cm à 5 cm environ. D'une manière générale, plus les fibres sont longues, plus elles sont difficiles à nettoyer. Si vous voulez en apprendre plus sur la question, lisez notre article sur choisir le tapis idéal pour son intérieur.

    De plus, elles ne sont pas vraiment adaptées aux zones très fréquentées. En effet, le poil sera foulé maintes fois et aplati à long terme. En outre, la saleté et la poussière peuvent facilement se cacher entre les longues fibres. Si la moquette est très utilisée, passer l'aspirateur quotidiennement ne sera plus utile voire même pire pour les acariens.

    Bien sûr, un tapis à poils longs est toujours plus moelleux qu'un à poils courts. Mais pour le couloir, les escaliers, vous devriez plutôt choisir ces derniers plus résistants et moins salissants comme par exemple un tapis kelim. Pour la chambre de votre enfant, misez sur un tapis enfant.

    Le cas particulier des tapis en fibres naturelles

    P6 - Le cas particulier des tapis en fibres naturelles - Image

    Les fibres végétales non teintes telles que les tapis en sisal, en coton, ou en coco peuvent être traitées avec des agents nettoyants alcalins ou basiques c’est-à-dire au pH supérieur à 7 servant pour dégraisser et décaper - tels que le savon au fiel ou les détergents à l’ammoniaque.

    Attention aux fibres végétales teintées : elles peuvent se décolorer. Par conséquent, n'utilisez pas de détachant, de soude ou d'ammoniaque. Il est préférable d'utiliser un produit de nettoyage spécial pour fibres naturelles dont le pH est acide.

    Bannissez absolument le nettoyage en machine, les moquettes en fibres naturelles peuvent se décolorer, gondoler, se tacher d'eau et même rétrécir lorsqu'elles sont trempées. La méthode d'extraction par pulvérisation est donc elle aussi à proscrire. Au lieu de cela : Utilisez toujours un nettoyant sec spécial pour tapis en fibres naturelles pour un assainissement intensif et complet.

    Qu’en est-il des fibres synthétiques?

    P7 - Qu’en est-il des fibres synthétiques - Image

    En général, les fibres synthétiques sont plus robustes et moins sensibles que les matériaux naturels. Si votre tapis est en prolypylène, en polyester ou en viscose, vous pouvez facilement le nettoyer avec des produits alcalins comme le fiel ou le savon noir. Les sprays spéciaux pour taches conviennent également.

    Tous les deux ou trois ans, vous soumettez votre moquette en fibres synthétiques à un nettoyage humide en profondeur. Vous pouvez soit le faire vous-même à l'aide d'un équipement loué dans une quincaillerie, soit vous offrir les services d'un professionnel.

    La spécificité des fibres animales

    P8 - La spécificité des fibres animales - Image

    Pour les tapis en fibres animales telles que la peau de vache, la laine ou la soie, il est recommandé d’utiliser un produit de nettoyage acide – c’est-à-dire au pH inférieur à 7 luttant contre l’encrassement, désincrustant comme du vinaigre blanc ou les produits multi usages. C'est le seul moyen de préserver la brillance et l'élasticité des poils.

    Attention : N’utilisez surtout pas de nettoyants alcalins. Ils endommagent la structure de la fibre et font pâlir ou déteindre les couleurs. Les tapis deviennent fragiles et peuvent même se déchirer.

    Eliminer les taches tenaces

    P9 - Eliminer les taches tenaces - Image

    La règle générale est la suivante : il faut toujours enlever immédiatement les taches sur le tapis. N'attendez pas ! Une fois que les taches ont séché, elles peuvent devenir extrêmement difficile à enlever et régir chimiquement avec les fibres de la moquette. Le résultat sera inesthétique : une décoloration permanente.

    Pour enlever les taches, tamponnez toujours avec un chiffon absorbant de l'extérieur vers l'intérieur. Ne jamais frotter ! Sinon, la tache pourrait augmenter de taille.

    L'eau minérale est généralement plus efficace que l'eau du robinet. Il suffit de le verser sur la tache et de le laisser pénétrer. Tamponnez ensuite avec un chiffon absorbant de l'extérieur vers l'intérieur.

    Si un liquide coloré comme du vin rouge salit votre tapis, le sel est votre meilleur allié. Saupoudrez-le sur la tache et laissez-le pénétrer. Il absorbera le liquide. Ensuite, il suffit de passer l'aspirateur. Si la tache résiste, recommencer en versant quelques gouttes de citron sur le sel. Les taches sur les tapis en coco et en sisal peuvent souvent être effacées avec un simple bouchon.

    Un nettoyeur à vapeur est également efficace pour éliminer les taches. Grâce à son pouvoir nettoyant naturel, la vapeur chaude dissout la saleté et la graisse. Contrairement aux détergents, aucun résidu ne reste dans la moquette.

    Attention : Quelle que soit la technique de nettoyage que vous choisissez, commencez par nettoyer une zone peu visible autour du bord de la moquette. De cette façon, vous pouvez tester si le détergent réagit correctement aux matériaux de la moquette et vous évitez les mauvaises surprises.

    N’utilisez jamais de dissolvant pour vernis à ongles. Parfois, ils décollent superficiellement la tache donnant une impression de propre, mais il n’en n’est rien. En effet, ils ne l'éliminent pas des fibres. La saleté s'enfonce profondément dans le velours et la moquette devient grise et inesthétique. Les détergents pour lave-vaisselle sont aussi proscrits. Ces derniers doivent, par nature, être bien rincés après utilisation, ce qui n'est guère possible avec les tapis. Tout résidu de détergent attirera magnétiquement de nouvelles saletés et rendra votre tapis gris, encore plus sale.

    Des conseils pour les personnes allergiques

    Le fait que les tapis ne conviennent pas aux personnes allergiques aux acariens est une rumeur. Au contraire mais il faut être précautionneux lors de l’achat. Vous devez préférer des moquettes ou tapis à poils longs comme les tapis shaggy. En effet, ils fixent la poussière et la saleté en profondeur et vous empêche de rentrer en contact avec. A l’inverse, évitez les tapis à poils courts ou en tissage serré comme un tapis persan. Les particules ne pénètrent pas aussi rapidement dans le tissu. Si vous passez l'aspirateur tous les jours avec un aspirateur muni d'un micro filtre, vous créerez un climat vraiment favorable aux allergies. À titre de comparaison, sur les sols en bois, la poussière est seulement en surface et est remuée à chaque brise. Cela est généralement plus désagréable pour les personnes sensibles aux allergies.

    Un véritable entraînement : le battage des tapis

    Beaucoup de gens sous-estiment l'importance de battre un tapis. Mais il y a une raison pour laquelle nos grands-parents utilisaient régulièrement des batteurs de tapis, le nettoyage est nettement plus complet. Essayez vous-même, vous serez surpris de ce qui reste coincé dans les profondeurs des fibres. Nous vous recommandons de battre le tapis à l'air libre et l'envers, ce qui permet d'éliminer la saleté accumulée et ancré dans le tissu de manière particulièrement efficace. De plus, si vous ne le battez pas à l’envers, les fibres des tapis à poils longs pourraient s'emmêler dans la batteuse et même s'arracher.

    Laissez-vous inspirer

    Causeries déco
    Tendances déco
    Idées déco
    Remonter