Meubles de cuisine

Meubles de cuisine

Avoir une cuisine bien organisée est essentiel pour vous y retrouver parmi tous vos ustensiles. Pas facile pourtant de choisir parmi les nombreux modèles, formats, matériaux et couleurs existant… Comparez les différentes configurations de la cuisine avant de choisir les meubles ainsi que leur volume de rangement et leur facilité d’entretien.

1. Votre check-list pour bien choisir

  • La fonctionnalité : dans votre cuisine, vous devez toujours tout avoir sous la main. Vos meubles doivent être bien organisés et bien disposés, faciles d’accès et ne doivent pas encombrer votre espace de travail. Veillez à disposer toujours d’un plan de travail large et pratique pour vos préparations.
  • Le volume de rangement : demandez-vous ce que vous avez besoin de ranger dans votre cuisine. Tout le monde n’a pas forcément besoin d’un espace de rangement important, mais si vous êtes de ceux qui accumulent les ustensiles et les casseroles de grande taille n’hésitez pas à multiplier les meubles.
  • La configuration de la cuisine : le choix de vos meubles dépendra bien sûr aussi de la configuration de la pièce. Votre cuisine est-elle longue et étroite, carrée ou plutôt en U avec un côté ouvert ? Avez-vous besoin d’un meuble d’angle ?
  • Le design : les meubles de cuisine doivent être avant tout fonctionnels, mais rappelez-vous que c’est leur design qui crée l’atmosphère. Rustiques, classiques ou résolument contemporains, à vous de choisir selon le style que vous préférez.
  • L’entretien : un entretien facile et des matériaux résistants sont une caractéristique essentielle dans une cuisine. Les meubles doivent résister à l’humidité, à la chaleur, aux rayures et à l’abrasion et devront pouvoir se nettoyer d’un simple coup d’éponge.

2. Bien organiser votre cuisine

Vos petits plats méritent une cuisine bien rangée, fonctionnelle et facile à vivre. Pour cela, il faut que vos meubles respectent quelques critères indispensables : ils doivent avant tout être faciles d’accès et vous garantir un espace de travail épuré. Veillez à respecter la règle du triangle d’activité, ce qui veut dire que votre réfrigérateur, votre four et votre évier doivent être positionnés de manière à réduire au maximum vos déplacements. Pour une cuisine pratique et fonctionnelle, l'idéal est un agencement avec des meubles linéaires parallèles : d'un côté, l'espace chaud (four et plaque de cuisson) et de l'autre, l'espace froid (réfrigérateur et évier). N’oubliez pas que votre cuisine doit s’adapter à votre morphologie. Privilégiez des éléments bas si vous êtes de petite taille, des éléments hauts et des éléments bas rehaussés si vous êtes plutôt grand. Disposez vos meubles de sorte à toujours conserver un espace de travail large et pratique pour cuisiner et entreposer vos petits plats. Placez les différents éléments selon la taille, la forme et l’implantation de votre cuisine, en vérifiant bien les emplacements d'arrivées d'eau, de gaz, d'électricité et des évacuations en vue de l'implantation de l'électroménager. Pour une cuisine longue et étroite, utilisez un seul et même pan de mur pour disposer vos linéaires de meubles hauts et bas. Dans une cuisine de taille moyenne, une disposition en L sera parfaite. Si elle est en plus ouverte sur le séjour, disposez vos meubles en U sur les trois pans de mur restants. Enfin, pour ceux qui ont la chance d’avoir une grande cuisine, c’est l’occasion d’opter pour un îlot cuisine central !

3. Les différents types de meubles

Si vous souhaitez composer vous-même votre espace cuisine, de nombreux types de meubles pourront vous aider. Selon la configuration, l’espace disponible, l’esthétique et les besoins en rangement, vous serez amené à choisir un élément plutôt qu’un autre. Les meubles hauts à suspendre sont une bonne solution pour libérer de la place au sol tout en organisant les denrées alimentaires, les verres et les assiettes. Les éléments hauts classiques, d’une profondeur d’environ 35 cm, sont installés au-dessus du plan de travail ou de l’évier et proposent différents compartiments. Les étagères simples sont une bonne alternative et permettent d’exposer vos épices par exemple. Pour la partie inférieure de la cuisine, les éléments bas classiques sous le plan de travail, d’une profondeur d’environ 60 cm, sont indispensables et proposent à l’utilisateur des tiroirs, des compartiments et des plateaux tournants. Le meuble sous évier a la particularité de présenter un espace assez vaste sans compter trop de rayonnages pour permettre l’accessibilité au siphon et aux tuyaux. Dans un autre genre, les dessertes, fixes ou mobiles, sont pratiques et offrent une solution d’appoint en cas de plan de travail trop encombré. D’autres meubles peuvent vous aider dans l’agencement : le buffet de cuisine, qu’il soit haut ou bas (enfilade), accueillera votre vaisselle quotidienne tandis que la colonne, tout en hauteur, occupera les angles et les espaces réduits de votre cuisine avec des espaces ouverts, des tiroirs ou encore des crochets.

4. Les bons matériaux

Une fois que vous aurez déterminé les meubles qui vous conviennent le mieux, il faudra vous poser la question de leur design. De nombreux matériaux sont disponibles pour habiller les façades, les côtés et les chants des meubles, sans oublier le plan de travail. Le bois (naturel, plaqué ou contreplaqué) apportera instantanément douceur et charme à votre intérieur ! Souvent protégé par un vernis, il est facile d'entretien mais sa couleur peut varier au fil du temps et il peut mal réagir à un trop plein d'humidité. Plus moderne, l’inox (brossé, satiné ou miroir) est robuste, très hygiénique et facile d'entretien. C’est le roi des cuisines de design mais la laque n’est pas en reste. Une finition laquée, brillante ou satinée, donne un aspect miroir qui apportera brillance et profondeur à votre cuisine. L'acrylique offre la même brillance mais pour un prix bien plus bas. Quant au mélaminé, c’est un matériau économique décliné en une multitude de couleurs et de finitions : couleurs vives, imitation bois ou imitation métal pour donner une allure plus design à votre cuisine. Le stratifié, enfin, est un matériau robuste réputé pour sa très grande résistance aux rayures, aux impacts, aux produits ménagers, à l'abrasion et à la chaleur. Son très large choix de couleurs et de finitions le rend extrêmement courant pour les meubles de cuisine.

5. Hygiène et longévité avant tout

Pour ne pas avoir de mauvaises surprises avec vos meubles de cuisine, optez pour des matériaux faciles à nettoyer, résistants à l’humidité, à l’abrasion, aux rayures et à la chaleur. Vos meubles devront en effet supporter un nettoyage quotidien approfondi et seront soumis à la vapeur, aux projections de gras et aux taches. Pour les maniaques de la propreté, attention aux matières brillantes qui reflètent la moindre trace de doigt et vous rendront accro au chiffon !

6. Installer vos meubles de cuisine

Rien de plus facile que de monter un meuble de cuisine, mais attention lorsque vous le fixez au mur. Assurez-vous que les fixations soient appropriées au type de votre mur et au poids qu’elles devront supporter. Evitez si possible d’accrocher des éléments particulièrement lourds sur une cloison en plaques de plâtre !

7. Les accessoires

Pour que vos meubles soient toujours bien rangés, pensez aux accessoires d'aménagement intérieur. Un tourniquet sera pratique dans vos meubles d’angle pour amener à vous tout son contenu sans devoir vous contorsionner et des glissières vous permettront de ranger des verres ballon et des rails, des assiettes.

Remonter